5 étapes à suivre pour louer votre logement pour la première fois

Dans les lignes suivantes, vous découvrirez comment louer votre appartement de manière simple, avec un plan en 5 étapes.

Vous devez avoir ce plan à l’esprit parce qu’il arrive que la plupart des propriétaires qui commencent à louer des propriétés meublées (ou vides) font des erreurs……

Et parfois beaucoup de temps est perdu lorsqu’ils établissent une stratégie de location d’appartements.

Vous êtes propriétaire d’un appartement que vous souhaitez louer ? Vous avez investi dans un bien immobilier de qualité et souhaitez rentabiliser au plus vite votre investissement locatif ?

Vous avez restructuré et préparé votre appartement pour faire face à une rude concurrence, mais vous ne savez pas par où commencer à le louer efficacement ?

Au premier abord, cela peut sembler difficile. Parce qu’il y a de nombreux paramètres à prendre en compte. Nous ne savons pas toujours par où commencer.

Location appartement : quel type d’appartement

La première question que vous devez vous poser lorsque vous envisagez de louer est la suivante : quel type de location ai-je l’intention de faire ? Location vide ou meublée ? Que se passe-t-il si meublé, meublé classique ou saisonnier ?

Pour répondre à cette question, vous devez étudier la demande de la zone géographique dans laquelle se trouve votre appartement :

Combien de temps les locataires restent-ils ? L’endroit est-il un lieu touristique qui accueille beaucoup de touristes chaque année ? Si la réponse à cette question est oui, il est évident que vous devrez opter pour une location saisonnière. Ce type de location s’adresse au propriétaire qui souhaite louer son appartement pour une courte durée.

S’il s’agit d’une région étudiante, vous pouvez opter pour un appartement meublé classique ou vide. L’avantage d’une location meublée est que la demande augmente et que vous pouvez justifier des tarifs plus élevés.

Vérifiez l’état de votre logement

Bien sûr, vous devez vous assurer que vous respectez les consignes de décence imposées par la loi. Assurez-vous donc que votre propriété est un logement décent.

Ensuite, vous devez obtenir les diagnostics de la propriété (diagnostics de performance énergétique, état des risques naturels et technologiques, RSO et évaluation des risques d’exposition au plomb). Et mesurez précisément la surface habitable, sans oublier la loi de Carrez : dans la surface habitable ne compte que la surface habitable dont la hauteur du plafond n’est pas inférieure à 1m80.

Louer un appartement : le montant du loyer

Comment puis-je fixer un taux qui est avantageux pour votre portefeuille et attrayant pour les locataires ? Pour ce faire, vous devrez d’abord étudier les prix de la concurrence pour ne pas être en désaccord total avec le marché local.

En général, le prix dépend de nombreux paramètres tels que :

La situation géographique du bien (un appartement situé en centre ville sera plus cher à louer qu’un appartement en dehors du centre).

L’espace de vie

La qualité du mobilier (si vous louez meublé)

L’équipement.

Tout est bon pour justifier un prix relativement élevé, alors ne laissez rien au hasard (machine à laver, four, chaîne hi-fi, TV écran plat……..).

comment faire une location

Aller dans une agence ou le faire tout seul ?

Tout dépend de votre style de vie et de vos objectifs :

Si vous avez le temps et que vous voulez vraiment profiter de votre loyer, il est préférable de louer votre appartement sans agence.

Si vous préférez confier la gestion de votre bien à un tiers, il est préférable de passer par une agence. Mais la location d’un appartement par l’intermédiaire d’une agence présente un inconvénient : l’agence paiera une commission sur le loyer et vous devrez payer un droit d’entrée.

Trouver un locataire pour votre appartement

Comment louer votre appartement sans agence ? En d’autres termes, comment louer votre appartement d’une personne à une autre ? Plusieurs moyens plus ou moins efficaces pour trouver des locataires :

Annonces (p. ex. leboncoin)

Sites spécialisés pour la location de vacances

Site personnel (indispensable pour les locations saisonnières)

Le bouche à oreille…………………………………………………………………………………………………………………………………………

Savoir bien rédiger une annonce est essentiel. N’oubliez pas de mettre des photos de qualité en ligne, car cela peut faire une différence.

Comment organiser les visites ?

La première question que vous devez vous poser ici est la suivante : la maison est-elle louée ou est-elle toujours occupée par un locataire ?

Il est évident que si l’appartement est occupé, il ne sera pas possible d’organiser des visites à tout moment. Vous devrez ensuite prendre des dispositions avec votre locataire pour qu’il s’occupe des visites. Ou vous fournir un créneau horaire pendant lequel vous pouvez visiter.

Ne laissez rien au hasard pendant la visite. Expliquez au visiteur les points forts du logement, mais aussi les points faibles (car si cette faiblesse le bloque, elle l’empêchera de prendre congé peu après la signature du bail).

Ensuite, donnez à votre visiteur tous les détails : état de la maison, système électrique, plomberie, travaux récents…….. Soulignez les avantages de tous ces petits détails. Et n’oubliez pas de décrire le quartier : ambiance, cadre de vie, services de proximité……………………………………

En ce qui concerne les visites elles-mêmes, je recommande de recevoir les candidats un par un plutôt que de faire des visites en groupe. La première solution permet un échange plus approfondi et plus facile à utiliser avec chacun des locataires potentiels.

Choix du locataire

Comment choisir un locataire ? Le critère principal, bien sûr, est la solvabilité du locataire. Est-il capable de payer son loyer à long terme ?

Ensuite, c’est vous qui décidez de ce que vous ressentez. Certains propriétaires préfèrent faire leur choix plus équitablement, simplement en prenant les locataires dans l’ordre dans lequel ils sont arrivés.

Afin d’assurer la solvabilité du locataire potentiel, vous lui demanderez un dossier à fournir (qu’il devra remettre en personne ou par courriel). Ce fichier comprend :

Une copie de sa pièce d’identité

Une copie des 3 derniers bulletins de paie ou avis d’imposition

Une copie de votre contrat de travail ou du certificat de l’employeur

Une copie de votre relevé d’identité bancaire (BRI)

Une copie de vos 3 derniers reçus de location ou, si vous êtes propriétaire, une copie de votre taxe foncière.

comment louer votre appartement pour la location saisonnière

Si le locataire potentiel est un étudiant (qui ne pourra donc pas fournir de fiches de paie), vous aurez besoin d’un garant, c’est-à-dire d’une personne pour se porter garant en cas de difficultés à payer le loyer. Dans ce cas, le locataire doit fournir les documents suivants : les 3 derniers bulletins de salaire du garant, la carte d’identité du garant, les derniers reçus de location du garant ou l’impôt foncier du garant s’il est propriétaire.

Il peut être intéressant de louer votre appartement à un étudiant qui reste souvent plusieurs années (minimum 9 mois).

Se protéger contre les impayés : caution solidaire ou assurance contre les impayés de loyer ?

Si le locataire potentiel n’a pas de garant, il peut souscrire une assurance loyer non payée (GLI). Le bailleur est donc couvert en cas de loyers impayés, de dommages et détériorations, de départ anticipé du locataire et de frais juridiques.

5. Signature du contrat et établissement de l’inventaire des portes et fenêtres

Une fois votre futur locataire choisi, il ne vous reste plus qu’à finaliser la mise en œuvre de la location : signer le contrat de location et établir l’inventaire du matériel.